Modules Zwave: Partie 1: quelles possibilités

Voici un nouvel article détaillant les différents types de modules Zwave. Ceci vous permettra d’avoir une idée précise sur les fonctionnalités qu’ils peuvent apporter . Je détaillerai dans un prochain article comment les intégrer à son système homeseer et les options possibles.

Les modules communiquent entre eux par onde radio. Lorsqu’une commande est envoyée, chaque module la recevant la renvoie aux modules voisins. Quand le module pour laquelle la commande a été destinée a modifié son status, il en informe les autres modules. Ceci permet de s’assurer d’avoir une bonne transmission des informations, sans perte, et d’avoir un retour d’informations. Cette communication permanente permet de s’assurer que l’action liée à la commande a bien été appliquée. Si ce n’est pas le cas, le système fonctionne de manière à ce que la commande soit renvoyée jusqu’à que l’action soit réalisée. Le système est par ailleurs très rapide. L’ancien système X10, qui tend à disparaitre fonctionnait par courant porteur et n’avait pas de retour de status. Les problèmes rencontrés étaient le fait qu’on ne pouvait pas confirmer que la commande avait été exécutée, et on n’avait pas de retour d’informations.

Les modules Zwave Européens ne sont pas compatibles avec les modules provenant des USA (fréquence radio et norme électrique différentes). Faites donc attention lors de vos achats. La plupart des modules vendus sur homeseer ne sont compatibles qu’avec les systèmes américains. Vérifiez bien que les modules que vous achetez sont compatible avec la zone Europe et que la prise est compatible avec le système électrique européen. Faites également attention à la puissance maximale gérée par le module choisit, la plupart gèrent de fortes charges, mais tout de même.

Il y a des récepteurs, comme les modules prises, interrupteurs, les commandes de volets. Il y a par ailleurs des contrôleurs (comme les télécommandes, les interfaces PC, les contrôleurs sans fils). On retrouve aussi des capteurs divers.

Les 3 premières classes d’appareils permettent de commander des lampes, des appareils électriques (Allumage/Extinction) ou des volets roulants.

1) Modules prises:

Ces modules se branchent sur une prise électrique. Ils permettent d’allumer ou éteindre l’appareil qui est branché dessus. Ils sont très simples à utiliser, car ils se branchent entre la prise électrique et l’appareil à brancher.

Il en existe 2 types: ceux qui allument ou éteignent l’appareil (On/Off) et ceux qui permettent une variation de puissance (on/off/Dim) pour certaines ampoules (Incandescence, Halogènes, et les rares lampes fluocompactes qui autorisent une fonction DIM).

Les marques qui vendent ce type de module sont ACT, Düwi, Aeon Labs et Everspring. Certains modules everspring permettent d’avoir des informations sur la consommation électrique.

Attention également aux formes des prises. Certains modules ont des prises dites schuko nécessitant l’achat d’un adaptateur. Ceci va augmenter la profondeur des modules…

Ici, le module Düwi a un adaptateur legrand derrière. Le module everspring se fait plus discret, seule la couleur de la LED et le design change. En terme de qualité, je n’ai pas noté de grande différence. Seule partie désagréable, un des module on/off Düwi fait un bruit de ressort à l’extinction (sur les 2 que je possède), alors que les 3 everspring ne font pas de bruit et apportent la fonction d’information de consommation d’énergie.

Module Everspring
Module Duwi
module Düwi avec adaptateur Legrand
2) Modules interrupteurs:
Les modules interrupteurs prennent la place des interrupteurs classiques. Je n’en possède qu’un seul: le Düwi 05433 Everlux qui permet de faire une variation. Il faut ne pas avoir peur de démonter ses interrupteurs pour remplacer l’ancien du nouveau. Malgré une construction neuve, la place pour le boitier a été faible. Donc faites attention aux mesures de la taille du  trou de votre interrupteur, sinon, vos aurez droit à réaliser de la maçonnerie en plus de l’électricité.Pour ce qui est de la qualité, je la trouve globalement assez moyenne pour ce module, malgré que ce soit le haut de gamme de la marque. Il parait que les ACT sont assez proches en terme de qualité. J’en avais acheté un il y a longtemps qui ne m’a jamais servi… car il nécessitait le fil neutre… attention donc, vérifiez derrière votre interrupteur: si il n’y a que 2 fils, achetez un interrupteur qui ne nécessite pas le neutre. Si il y en a 3, vérifiez qu’il ne s’agisse pas d’un va et vient (qui n’a pas de neutre non plus). Au final, il n’y a que très peu de modules compatibles avec les classiques interrupteur 2 fils. vous verrez sur le tableur les différents modules existant (en bas de page). Deux autres marques existent en plus de Düwi et act: merten et Vitrum. On peux trouver également des interrupteurs pour les volets roulants. Il existe de nombreuses références car les interrupteurs ont différents niveau de finition. Par exemple, chez Düwi, on retrouve les finition Duro 2000, Everlux et arcada.
3) Micromodules:
Ils sont surement les modules les plus intéressants car peuvent se placer derrière un interrupteur classique ou dans un plafonnier ou derrière une prise. on en trouve un large choix. On en a qui ont des commandes on/Off, d’autres On/Off/Dim et d’autres pour commander des volets roulants électriques ou d’autres moteurs à tube.
On retrouve les maques Düwi, Merten, Fibaro et Aeon Labs actuellement pour les micromodules.
4) Douilles:
Prennent la place entre la douille de lampe et son ampoule. Seul Everspring fait ce type de module.
5) les contrôleurs sans fil:
Il s’agit d’interrupteurs plats pouvant se coller sur un mur. Ils commandent un autre module Zwave (prise, douille, micromodule ou interrupteur), comme une télécommande. Certains doivent être branchés au réseau électrique, d’autres fonctionnent à pile. L’interrupteur que je voulais remplacer par un interrupteur Zwave commandait 2 charges: le plafonnier et une prise électrique. J’ai voulu garder la fonctionnalité double interrupteur. Or il n’existe pas d’interrupteur Zwave 2 fils permettant de contrôler 2 charges (sauf les vitrum). J’ai donc choisi de supprimer la fonction interrupteur de la prise, et d’y mettre un module prise Zwave. Celui ci est commandé par un contrôleur sans fil plat à piles. Comme ça, je garde la commande locale du module prise et je n’ai pas eu à faire de  trous dans le mur.
Les marques faisant ce type de modules sont Düwi, Merten, ACT et Vitrum.
6) Les télécommandes:
Permettent de télécommander un ou plusieurs périphériques Zwave. Certaines ont des fonctions infrarouge ou autres.
7) Contrôleurs PC/Mac/Linux:
Il s’agit de modules usb ou série qui peuvent servir d’interface Hardware pour les logiciels domotiques compatibles Zwave. Ils se ressemblent tous plus ou moins. Vérifiez les compatibilités avec votre système d’exploitation et avec votre logiciel domotique pour affiner votre choix. J’ai choisis le Aeon Labs Z stick S2 USB. Il fonctionne avec homeseer et Mcontrol, est compatible tout système (le mien est windows home server v1)  et a une fonction autonome. La fonction autonome est très intéressante: pour ajouter un périphérique Zwave, il faut être prêt de lui. Le périphérique Zwave doit donc être branché prêt du PC pour une insertion du module, ce qui est peu pratique pour les interrupteurs… Le Z stick a l’avantage de pouvoir se débrancher de sa prise USB et peux insérer de façon autonome les périphériques Zwave ou qu’ils se trouvent dans la maison. A l’utilisation, je n’ai eu aucun problème avec ce module. Il est très stable, et fonctionne très bien avec homeseer.
8) Les capteurs:
De très nombreux capteurs existent. Ils permettent d’obtenir une information précise su l’état d’un ouvrant, de la température etc.
on retrouve des capteurs de:
– mouvement
– inondation
– température
– humidité
– ouverture de porte ou fenêtre
– Fumée
– CO2
– jour nuit
– consommation électrique (sans commande)
– on peux rajouter dans cette classe les sirenes, qui avec l’interaction des capteurs d’ouverture et de mouvements permettent de réaliser une alarme complète.
Les marques disponibles sont everspring, fortrezz, siegenia, Express control, merten, aeon labs et act.
9) Le chauffage:
2 marques permettent de gérer le chauffage. En plus des différents modules On.off pouvant gérer des radiateurs électriques, conjointement aux thermostats, on retrouve les systèmes danfoss et Hortsmann qui peuvent contrôleur des radiateurs ou des robinets de radiateurs.
Voilà les différents appareils Zwave et les différents applications possibles.
Pour finir, voici un tableau regroupant l’ensemble des modules disponibles.

2 responses to “Modules Zwave: Partie 1: quelles possibilités

  • Ma Domotique | Pearltrees

    […] Ils se ressemblent tous plus ou moins. Vérifiez les compatibilités avec votre système d’exploitation et avec votre logiciel domotique pour affiner votre choix. J’ai choisis le Aeon Labs Z stick S2 USB. Il fonctionne avec homeseer et Mcontrol, est compatible tout système (le mien est windows home server v1) et a une fonction autonome. Modules Zwave: Partie 1: quelles possibilités « Révolution numérique […]

  • Papailloux

    Bonjour . Je cherche un module Zwave variateur à encastrer derrière une prise de courant qui est commandée par deux interrupteurs muraux . Auriez vous des suggestions et un schéma de cablage ? Cordialement . Denis .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :